En début d'année, on prend des résolutions et on fait des prévisions (ou pas). Des bloggueurs marketeurs ont joué le jeu des prévisions pour 2007. Merci à eux. C'est riche et intéressant.

Vous pouvez retrouver ici :
- Les prévisions de Vanina et Olivier
- Les prévisions de Laurent et Charles
- Les prévisions de Thierry et de Greg
- les tendances de Julien
- Mes prédictions

Et je n'oublie pas les prévisions de Christelle :
- Le marketing sera affinitaire
- Les consommateurs consommeront pour vivre des émotions
- Les points de vente devront être axés sur des concepts plus que sur du commerce
- Dans la vie réelle, les identités 2.0 dites également identités numériques & réseaux virtuels s’afficheront et attesteront de la crédibilité et créativité des prétendants à des responsabilités dans le cercle des marketers
- Les produits de grande consommation introduiront dans leur ADN le gène de la proximité client et du relationnel

On a parlé des prévisions mais qui a des non-prévisions ? Au moins Yann !

Au fait, ces prévisions sont non contractuelles. Peut-être sont-elles justes, peut-être pas mais là n'est pas le plus important. Comme le souligne si justement Saint Exupéry : "Le futur n'est pas à prévoir mais à permettre" (Merci Gilles). Prévoir le futur est un exercice de style intéressant car il nous permet de réfléchir à ce qui risque d'arriver mais maintenant, il faut le permettre. ;o)